Injection de sulfure d’hydrogène/dioxyde de carbone avec des pompes de process de LEWA

Les directives de protection de l’environnement devenant de plus en plus sévères, les machines employées dans l’industrie de transformation doivent être en mesure de répondre à des exigences de plus en plus élevées.

L’introduction de la taxe sur le CO2 et les prescriptions légales plus strictes dans certains pays sont la raison pour laquelle les grandes quantités de H2S et de CO2 produites lors des processus de raffinage sont injectées.

Solution

L’injection de sulfure d’hydrogène/dioxyde de carbone avec des pompes à piston ou des pompes centrifuges n’est possible en toute sécurité que si d’importantes mesures supplémentaires sont appliquées.

Avec les pompes de process à membrane, ces opérations de pompage peuvent être réalisées en toute sécurité jusqu’à des puissances de 1 000 KW, voire même bien supérieures lorsque deux pompes sont exploitées en parallèle.

Les propriétés les plus importantes que doivent présenter les pompes de process à membrane de LEWA pour les applications critiques sont les suivantes :

  • Étanchéité hermétique
  • Débits précédemment atteints jusqu’à 110 mm 3/h
  • À l’épreuve de la marche à sec
  • Grand rendement, même en charge partielle
  • Système de surveillance de la membrane en tant qu’équipement standard
  • Systèmes de surveillance d’état en temps réel/différé
  • Souplesse opérationnelle grâce à la régulation du régime
  • Réalisation aisée de compositions variables de flux de matières et de contre-pressions variables
  • Possibilité de refouler des fluides contenant des solides
  • Grande sûreté de fonctionnement et grande disponibilité
  • Longue durée de vie des membranes
  • Coûts de maintenance réduits
  • Faibles coûts globaux de possession

Afin d’optimiser l’efficacité énergétique lors de l’injection, il est recommandé d’avoir recours à une combinaison de compresseurs et de pompes de process à membrane.

Lisez l’article spécialisé pour en savoir plus

Compression du stockage de dioxyde de carbone (CCS) avec des compresseurs et pompes de process à membrane



Exemple : Installation pour l’injection de CO2, compresseur alternatif tri-étagé avec pompe à membrane LEWA triplex.

Informations générales

Présentation du procédé

Le sulfure d’hydrogène est une liaison de soufre et d’hydrogène dont la formule chimique est H2S. Il est inflammable, incolore, toxique et sent l’œuf pourri. Il donne un acide faible, dont les sels sont les sulfites et sulfites d’hydrogène.

Dans la nature, le sulfure d’hydrogène est présent en proportions très variables dans le gaz naturel et dans le pétrole, en tant que gaz volcanique et sous forme dissoute dans les eaux de source. Il est également dégagé lors de processus de pourriture et de décomposition dans le cas de la collecte de biomasse, sur les décharges ou dans les conduites haute pression d’eaux usées.

Source : Wikipedia, février 2012

Personne à contacter

Le navigateur vous permet de trouver la série de produits qu’il vous faut.

Navigateur de pompes

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien manquer !

Inscription