Dosage de précipitants de phosphates avec des pompes à membrane dans les stations d’épuration

Bien que les phosphates soient des nutriments importants pour les microorganismes et plantes aquatiques, une quantité trop importante de phosphates dans l’eau peut avoir des conséquences graves pour l’environnement.

C’est pourquoi, au cours de ces dernières années, les seuils admissibles de concentration en phosphates ont été continuellement abaissés. Cela lance de grands défis aux exploitants de stations d’épuration, étant donné qu’ils ont plus que jamais besoin de pompes efficaces, fiables et permettant un dosage précis.

Solution

Pour le dosage de précipitants de phosphates dans le cadre du traitement de l’eau, les pompes de LEWA offrent les avantages suivants :

  • Dosage précis du précipitant (chlorure de fer (III))
  • Démarrage absolument sûr de la pompe à partir de n’importe quel état de fonctionnement – aucun positionnement de la membrane n’est nécessaire
  • L’étanchéité hermétique de la pompe empêche toute fuite du précipitant extrêmement agressif
  • Membrane sandwich brevetée avec système de protection de membrane DPS (Diaphragm Protection System) et système de surveillance de la membrane
  • Le limiteur de pression intégré protège la pompe des surpressions (chocs de pression/coups de bélier), qui risqueraient d’endommager la pompe ou les conduites
  • Coûts globaux de possession minimes grâce à la grande efficacité énergétique, aux faibles coûts de maintenance et la durée de vie extrêmement longue de la membrane sandwich
  • Fiabilité et disponibilité maximales – même après une fausse manœuvre ou en présence de conditions de fonctionnement extrêmes (conduite de refoulement ou d’aspiration fermée, etc.)
  • Respect de l’environnement grâce à la grande sûreté de fonctionnement et la faible consommation d’électricité

Informations générales

Que se passe-t-il pendant la précipitation de phosphates ?

La précipitation de phosphates est une réaction physico-chimique, lors de laquelle les phosphates sont précipités au moyen de sels de métaux trivalents. On utilise pour cela les sels de fer (III) et d’aluminium non toxiques. Lorsque les sels de métaux sont introduits, des cations métalliques se forment et réagissent avec les anions de phosphate. Le phosphate métallique ainsi produit n’est que peu soluble et est précipité sous forme de flocons très fins.

Le précipitant doit être introduit rapidement à un point correspondant afin d’obtenir une réaction suffisante des ions. Ensuite vient une phase de floculation, lors de laquelle les produits finement précipités peuvent se transformer en flocons et se déposer.

(Source : conaqua.de)

Personne à contacter

Le navigateur vous permet de trouver la série de produits qu’il vous faut.

Navigateur de pompes

Abonnez-vous à notre newsletter, pour ne rien manquer !

Inscription